Home / Uncategorized / LiquidSky – Un service de cloud gaming DaaS gratuit

LiquidSky – Un service de cloud gaming DaaS gratuit

Actuellement proposé en version bêta, LiquidSky est un service de cloud gaming permettant d’accéder à un puissant PC virtuel optimisé pour le gaming. Une fois abonné au service, l’utilisateur peut accéder à son SkyComputer depuis n’importe quel appareil pour jouer à tous les jeux PC avec une latence minimale et une haute qualité d’image.

Fondée par le programmeur Ian McLoughlin, LiquidSky est une entreprise composée d’environ 15 employés. Elle s’est fixé pour objectif de réduire les coûts de l’accès au jeu vidéo PC, et de permettre aux consommateurs de profiter de la puissance informatique nécessaire par l’intermédiaire du cloud.

La firme souhaite reprendre le flambeau laissé par OnLive, racheté par Sony en 2015, en résolvant les quatre principaux problèmes du cloud gaming : la latence, le prix, la scalabilité, et le catalogue de jeux limité. LiquidSky affirme avoir déjà surmonté ces quatre obstacles.

LiquidSky, futur leader du marché du cloud gaming ?

Avec sa bêta fermée, LiquidSky est parvenue à fédérer plus de 1 200 000 joueurs et à s’attirer les faveurs d’influents investisseurs. En septembre 2016, la firme a levé 4 millions de dollars dans le cadre d’une levée de fonds seed, menée par Samsung Global Innovation Center, par le fondateur de Sun Microsystems Scott McNealy, et par l’ancien exécutif de Sun Microsystems et AOL-Time Warner Scott McNealy. Des partenariats de prestige ont également été liés avec Microsoft, IBM, Samsung, Nvidia et AMD.

En s’inscrivant à ce se service, les utilisateurs ont accès au Sky, le cloud de la firme, et n’ont plus besoin d’investir dans un équipement matériel onéreux pour jouer aux jeux vidéo les plus récents. De plus, cette solution permet de gagner du temps, puisqu’il n’est plus nécessaire de passer des heures à télécharger les jeux. Par exemple, 60 secondes suffisent pour télécharger Starcraft II. La seule condition est de disposer d’une connexion internet supérieure à 5Mb/s et d’avoir au moins 2Go de RAM sur son appareil.

Contrairement à des services de cloud gaming comme PlayStation Now, Liquid Sky se présente comme un DaaS (Desktop as a Service). De fait, ce service ne permet pas seulement d’accéder à un catalogue de jeux limité, mais bel et bien à un véritable PC virtuel offrant l’accès à l’interface Windows ou directement à la plateforme Steam. Il est possible d’utiliser n’importe quel jeu vidéo ou programme informatique compatible Windows.

Un SkyComputer surpuissant pour jouer à tous les jeux PC en streaming sur ordinateur, smartphone ou tablette

Une fois l’application téléchargée, il est possible d’accéder au SkyComputer depuis un PC Windows / Linux, un Mac ou un appareil Android. Il ne reste ensuite qu’à télécharger n’importe quel jeu PC en quelques secondes, à une vitesse d’environ 1Gb/s. Il est alors possible d’ y jouer en haute définition sans la moindre latence grâce à la magie du streaming. Les commandes sont transmises au serveur, et l’image retransmise à l’utilisateur, à une vitesse d’environ 3Mb/s.

Par l’intermédiaire du cloud, l‘utilisateur profite de la puissance de serveurs IBM sécurisés équipés de processeurs dernier cri et d’une carte graphique Nvidia ou AMD de dernière génération. Ces composants, surnommés LiquidCPU et LiquidGPU, sont spécialement développés dans le cadre du service, et offrent des performances largement supérieures à ceux proposés au grand public dans le commerce. L’usager peut opter pour une résolution de 720p ou 1080p, en 30 FPS ou 60 FPS. La latence est réduite au minimum par le biais d’un algorithme de compression propriétaire extrêmement puissant.

Destiné avant tout aux joueurs, LiquidSky prend bien évidemment en charge la plupart des contrôleurs de jeu. Les manettes sans fil risquent toutefois d’augmenter la latence. Si un contrôleur fonctionne mal, il est possible d’utiliser une fonctionnalité de remapping.

Bien entendu, les serveurs sont mis à jour en permanence avec les derniers composants informatiques pour proposer des performances maximales au fil du temps. Outre le jeu vidéo, LiquidSky propose une technologie intitulée « Sky accelerated web browsing », permettant de naviguer très rapidement sur internet.

Pour une expérience optimale, LiquidSky recommande d’être situé dans un périmètre de 500 km autour de l’un de ses 20 data centers stratégiquement répartis dans le monde entier. On compte actuellement une dizaine de data centers, dont trois en Europe. Un nouveau centre sera ouvert très prochainement à Paris. Notons qu’il est possible de demander l’ouverture d’un nouveau data center depuis le site officiel.

Prix de l’abonnement à LiquidSky

En termes de prix, trois formules sont proposées par LiquidSky. Un forfait gratuit permet de profiter de 80 Skycredits et 100Go d’espace de stockage SkyStorage, à condition d’assister régulièrement à des annonces publicitaires. Les crédits SkyCredits inutilisés sont conservés d’un mois à l’autre. Un SkyCredit donne accès à une heure d’utilisation du SkyComputer Hight Performance, tandis que 2 SkyCredits permettent d’utiliser le SkyComputer Ultra Performance pendant une heure.

La formule Pay-as-you-go permet de jouer ponctuellement pour 4,99 dollars, en bénéficiant de 100 Gb de Sky Storage. Les utilisateurs qui optent pour cette formule bénéficient d’un support prioritaire. Si vous optez pour cette offre, il est nécessaire de se connecter au moins une fois par semaine à LiquidSky, sans quoi le contenu de votre SkyComputer sera effacé.

Enfin, l’abonnement mensuel est tarifé à 9,99 dollars par mois. Les utilisateurs disposent de 1 Tb de SkyStorage, et profitent d’un support prioritaire. Les crédits inutilisés sont conservés d’un mois à l’autre. Les formules tarifaires seront toutefois actualisées au mois de mars 2017.

Pour l’heure, LiquidSky est encore en version bêta, et vous pouvez vous inscrire sur le site pour bénéficier gratuitement d’une clé bêta. Les nouveaux utilisateurs sont acceptés par vagues. Les heureux élus reçoivent 3 SkyCredits, et disposent de trois jours pour les utiliser. Par la suite, le SkyComputer est effacé à moins que l’utilisateur ne s’abonne.

About Bastien Lépine

Check Also

xbox microsoft cloud gaming

Xbox : Microsoft lancera son service de cloud gaming en 2020 dernier délai

Selon Phil Spencer, directeur de la division Xbox, Microsoft lancera un service de cloud gaming …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *