Home / Uncategorized / LiquidSky – Interface refondue et nouvelle fonctionnalité de partage

LiquidSky – Interface refondue et nouvelle fonctionnalité de partage

Deux mois après le lancement de sa beta ouverte, LiquidSky continue à mettre à jour son service de cloud gaming régulièrement. La dernière mise à jour en date, à savoir la version 0.2.10 du client, propose une refonte de l’interface utilisateur, mais aussi une fonctionnalité d’enregistrement et de partage vidéo.

La mise à jour 0.2.10 de LiquidSky n’apporte pas de changement majeur, mais propose une refonte appréciable de l’interface utilisateur. Le menu SkyComputer et l’écran de connexion ont été modifiés. Les utilisateurs peuvent désormais profiter d’un bouton « se souvenir de moi » permettant de garder en mémoire les identifiants de connexion et ainsi de se connecter automatiquement.

Cette fonctionnalité est très fréquente de nos jours, mais LiquidSky ne la proposait pas encore. Elle sera d’autant plus utile en l’occurrence, car le service impose des mots de passe complexes, comportant au moins une lettre majuscule, un chiffre et un symbole spécial, dans un souci de sécurité.

LiquidSky : la vitesse de téléchargement augmentée, la RAM divisée par deux

Par ailleurs, LiquidSky propose désormais une fonctionnalité d’enregistrement de gameplay sur n’importe quel SkyComputer. Les vidéos enregistrées pourront ensuite être partagées en toute simplicité. Autre nouveauté : la vitesse de téléchargement a été augmentée à 10 Gbps.

En revanche, la quantité de mémoire vive RAM sur les configurations SkyComputer Gamer et SkyComputer Pro a été divisée par deux. Les deux ordinateurs virtuels offrent désormais respectivement 4Go et 8Go de RAM. Quoi qu’il en soit, Liquidsky affirme que la mise à jour apporte une meilleure optimisation pour augmenter les performances et la qualité du Stream sur tous les SkyComputers.

LiquidSky : la bêta se révèle plutôt convaincante

Si vous ne connaissez pas encore LiquidSky, il s’agit d’un service de cloud gaming permettant d’accéder à des jeux vidéo par le biais du cloud et du streaming. Il s’agit en quelque sorte d’un Netflix pour les jeux vidéo. Cependant, contrairement à Netflix, le service offre aux utilisateurs la propriété du contenu qu’ils consultent en streaming. L’usager peut choisir entre deux offres de PC virtuels, afin de jouer à des jeux d’ordinateur en streaming sur PC, tablettes, ou autre appareil mobile.

Initialement, LiquidSky proposait trois configurations : Elite, Gamer et Pro, mais la firme a décidé d’abandonner le SkyComputer Elite. Actuellement, dans le cadre de la version beta, les utilisateurs ont donc le choix entre l’ordinateur Gamer avec 2Go de VRAM, trois cœurs, et 4Go de RAM permettant de lancer la plupart des jeux en 1080p à 30 FPS. La configuration Pro monte à 4Go de VRAM, six cœurs, et 8Go de RAM pour pouvoir jouer à tous les jeux en définition maximale.

Les utilisateurs louent leur SkyComputer en utilisant des SkyCredits. Le Gamer coûte 60 SkyCredits par heure, et le Pro coûte 120 SkyCredits par heure. Il est possible d’obtenir des SkyCredits gratuitement en regardant des publicités, ou de les acheter à partir de 5 dollars ou avec un abonnement mensuel à 10 dollars.

About Bastien Lépine

Check Also

electronic arts cloud gaming

Electronic Arts développe un service de cloud gaming depuis 5 ans

Le 13 septembre 2017, Electronic Arts a tenu une conférence à la Deutsche Bank. Il …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *